Politique

Togo / Le communiqué conjoint CEDEAO-UA-ULYSSE exaspère la coalition de l’opposition

Alors que les manifestations de rue devenues répétitives attirent de plus en plus de monde, le bout du tunnel en ce qui concerne la crise sociopolitique du Togo n’est pas pour aujourd’hui. Des émissaires des organismes internationaux accourent pour aider les différents acteurs impliqués à s’entendre. C’est le rôle qu’ont voulu jouer la CEDEAO, l’UA et l’ULYSSE à travers la publication d’un communiqué conjoint qui, malheureusement, a sorti la coalition des 14 partis de l’opposition de ses gongs.

CAP2015 – GROUPE DES 6 – PNP – SANTE DU PEUPLE – CAR

Déclaration des forces démocratiques togolaises relative au communiqué conjoint de la (CEDEAO), de l’Union Africaine (UA) et du Bureau des Nations Unies pour l’Afrique de l’Ouest et le Sahel (ULYSSE 88).

La coalition des quatorze partis politiques de l’opposition et toutes les forces démocratiques togolaises ont pris connaissance avec beaucoup d’étonnement et d’indignation du communiqué conjoint de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), de l’Union Africaine (UA) et du Bureau des Nations Unies pour l’Afrique de l’Ouest et le Sahel (UNOWAS).

La coalition souligne l’incohérence de ce communiqué qui demande d’une part au gouvernement de fixer une date pour l’organisation du référendum, approuvant ainsi l’approche d’une solution aux conséquences chaotiques pour le Togo, d’autre part à tous les acteurs politiques togolais de poursuivre le dialogue sur cette question importante de manière pacifique conformément aux aspirations légitimes du peuple togolais, restant ainsi dans la ligne de l’appel du Secrétaire Général des Nations Unies et de la position de l’Union Européenne, de la France, des USA et de l’Allemagne à travers leur représentation au Togo.

En tout état de cause, la coalition et les forces démocratiques réaffirment leur détermination à poursuivre la lutte de libération aux côtés du peuple togolais.

Elles félicitent le peuple togolais à travers les centaines de milliers de manifestants mobilisés dans les rues à Dapaong, Mango, Kara, Guérin-Kouka, Bafilo, Sokodé, Tchamba, Anié, Atakpamé Kpalimé, Vogan, Tabligbo, Lomé…, ce, malgré la répression et les intimidations, pour faire aboutir ses aspirations légitimes qui sont : le retour à la constitution de 1992 dans sa version originelle et la fin d’un régime qui gouverne le Togo dans l’arbitraire depuis plus de cinquante ans.

La Lutte du peuple est invincible.

Fait à Lomé, le 05 Octobre 2017.

La coalition des forces démocratiques

Ont signé :

CAP 2015, Kafui ADJAMAGBO JOHNSON

GROUPE DE SIX, Nathaniel OLYMPIO

PNP, T. OURO-DJIKPA,

SANTE DU PEUPLE, Georges KOUESSAN

CAR, Jean KISSI

Commentaire d'article

Umalis