Société

Togo / Le MMLK met en garde : « Les usurpateurs de terre sont de retour dans le Canton de Davié »

D’après un communiqué du Mouvement Martin Luther King (MMLK), les quartiers Kové et Adigo dans le Canton de Davié sont de nouveau le théâtre des faussaires qui dépouillent les habitants de leurs terres. A cet effet, le MMLK dénonce « l’activisme récurrent des individus hors la loi qui opèrent impunément dans le domaine foncier dans la préfecture de Zio » et attire « l’attention des autorités Togolaises sur d’éventuels affrontements dans cette localité ».

« Depuis longtemps, l’on constate avec amertume la manifestation effective d’une kyrielle d’individus cyniques et obscurantistes qui s’emparent et s’accaparent librement et facilement des terres d’autrui. Ces faussaires, truands, imposteurs et usurpateurs sont présents dans toutes les préfectures. Leurs modes d’opération sont les mêmes et le comble ils agissent non dans la clandestinité mais à visage découvert. Avec le cas actuel que nous avons cité en objet, il est clair que la préfecture de Zio est leur bastion. Nous n’en voulons que pour preuve, le récent cas à Davié KPOTA où une tristement célèbre dame au nom de Gavon Yawa a fait expulser tout un quartier et démolir toutes leurs habitations pour avoir déclaré être propriétaire de toute la localité », rapporte le MMLK.

« Qui seraient les commanditaires de cette énième sordide et funeste entreprise dans la préfecture ? », s’interroge le MMLK. A cet effet, l’organisation de Pasteur Edoh Komi appelle le gouvernement à s’intéresser sérieusement à cette situation qui prend de l’ampleur avec la complicité de certaines autorités locales.

Commentaire d'article

Umalis