Politique

UNIR dans les rues les 29, 30 et 31 août pour le soutien aux institutions de la République

Les 29, 30 et 31 août prochains, l’Union pour la république (UNIR) sera dans les rues de Lomé. La décision a été prise ce jeudi 24 août à l’issue d’une rencontre des cadres de ce parti politique sur les derniers évènements sociopolitiques connus par le Togo. C’est une manifestation pour « soutenir les institutions de la République et à dénoncer les actes de violence commis contre les forces de l’ordre et de sécurité dans leurs missions », ont annoncé les responsables du parti présidentiel.

« Ces marches ne sont pas destinées à s’opposer à qui que ce soit parce que nous cultivons l’esprit de fraternité, nous n’avons pas au-delà des combats politiques, à nous considérer comme des ennemis car nous sommes tous des Togolais », a insisté Gilbert Bawara. A travers ces manifestations, UNIR et ses militants veulent réaffirmer leur attachement aux valeurs démocratiques, d’unité, de fraternité et à l’état de droit au Togo.

« UNIR veut soutenir fermement les institutions démocratiques et faire en sorte que les Togolaises et Togolais, partout où ils sont sur le territoire national, cultivent l’unité et la fraternité entre eux. C’est beaucoup plus une marche citoyenne et républicaine », a-t-il laissé entendre. Dans la foulée, le militant Bawara a fait savoir que UNIR est résolument engagé à réaliser les réformes exigées de façon global et avec consensus.

Il faut rappeler que le PNP, le CAP 2015 et le Groupe des 6, avaient programmé des manifestations les 30 et 31 août prochains pour exiger entre autres, la libération « immédiate et sans condition » des personnes arrêtées le 19 août dernier, le retour à la constitution du 14 octobre 1992, le vote de la Diaspora et la révision du cadre électoral.

Commentaire d'article

Umalis