Justice

Togo/Le procès en appel de Foly Satchivi a lieu ce jeudi à la Cour d’appel de Lomé

Foly Satchivi, Porte-parole du mouvement « En Aucun Cas »

Foly Satchivi, le président du mouvement « En aucun cas » devant la Cour d’appel de Lomé le jeudi 11 juillet prochain. Après avoir passé 11 mois en prison suite à sa condamnation à 36 mois dont 12 en sursis, Foly Satchivi sera de nouveau écouté par des juges jeudi. Il s’agit de son procès en appel. Lire le communiqué publié par le mouvement !

Foly SATCHIVI est en passe d’être libéré. Aidons le à recouvrir sa liberté

Mesdames et Messieurs,
Dignes et honorables journalistes,

Avant d’aborder le sujet pour lequel nous vous avons convié dans cette salle, permettez nous de vous souhaiter la bienvenue et de vous témoigner toute notre gratitude pour les immenses sacrifices que vous faites afin de rendre accessible l’information aux populations et pour votre active participation au combat contre l’oppression, l’injustice et les dérives autoritaires du système en place.

Grâce à vous, l’injustice tend à être réduite. Vous avez réussi à jeter la lumière là où, jadis dominait les ténèbres.

Même si, aujourd’hui, nous sommes incapables de vous remercier à la juste valeur du travail titanesque que vous faites, nous vous garantissons que la République nouvelle pour lequel nous nous battons, une fois née vous sera reconnaissante et récompensera toutes les bonnes oeuvres que vous faites.

Une fois encore, nous vous disons MERCI.

Mesdames et messieurs,

En effet, notre camarade Foly SATCHIVI, dont vous connaissez tous l’histoire avait été injustement condamné à l’issue d’un simulacre de procès à trente-six (36) mois d’emprisonnement dont douze (12) de sursis par le tribunal correctionnel de Lomé, en ce temps présidé par le juge POUTCHOULI Abli.

La sentence nous laissa tous bouche bée. Notre indignation fut très profonde. Sur nos visages, pouvait-on lire l’angoisse, la tristesse et l’amertume.

Mais les avocats et le camarade Foly SATCHIVI lui-même nous garantissent qu’ils allaient faire appel contre cette décision inique et injuste.

Ce qui fut effectivement fait le 18 janvier 2019. Dès lors, il revenait à la Cour d’appel de Lomé de réexaminer le dossier dans tous ses états et de libérer, par voie de conséquence notre très cher camarade Foly SATCHIVI qui, depuis onze (11) mois croupit dans l’enfer carcéral de la prison civile de Lomé dont les conditions inhumaines et dégradantes de vie vous sont déjà connues.

Curieusement, depuis cet appel, c’est la croix et la bannière. Des mains noires tapies dans l’ombre ont fait tout pour que l’affaire SATCHIVI ne soit rejugée si tôt. Ils ont, pour cela décidé de retarder autant que se peut la rédaction du jugement et du rapport d’appel.

Mais grâce à la bienveillance des avocats de Foly SATCHIVI que nous saluons et félicitons au passage, le dossier a finalement été transmis à la cour d’appel de Lomé qui, sans tarder a décidé de prendre les taureaux par les cornes.

Mesdames et messieurs,
Dignes et honorables journalistes,

Nous avons l’immense plaisir de vous informer que le procès en appel de Foly SATCHIVI aura lieu ce jeudi matin à partir de 07H à la cour d’appel de Lomé.

Le camarade Foly SATCHIVI sera ainsi rejugé comme si jamais il ne l’avait été.

A la différence du tribunal où c’est un seul juge qui décide en fonction de son humeur de qui doit être libre ou pas, c’est trois (3) juges qui siégeront à la cour d’appel. Il y a donc raison d’espérer.

Nous saisissons cette précieuse occasion pour appeler les trois juges de la cour d’appel qui auront à charge l’affaire SATCHIVI à se mettre au dessus de la mêlée en ne disant que le droit. Nous leur demandons de ne céder à aucune intimidation ou trafic d’influence. Ils sont, par essence, après Dieu les derniers rempart, dans un État contre l’injustice et l’arbitraire et doivent tout faire pour l’être ce jeudi 11 juillet 2019.

Nous appelons, par la même occasion toute la population, tous les patriotes, tous les acteurs politiques et de la société civile, les étudiants, les artistes, leaders d’opinion à se mobiliser massivement pour soutenir le camarade Foly SATCHIVI pendant ce moment exceptionnel qui conditionne sa libération.

Nous invitons particulièrement les acteurs politiques et de la société civile acquis au changement ( C14, PNP, ANC, Parti des Togolais, CAR, Forces Vives Espérance pour le Togo, TOGO DEBOUT, Mouvement des Artistes Engagés, MMLK ) et toutes les organisations de défense des droits de l’homme à traduire dans les faits leurs déclarations et appels à la libération des détenus politiques.

Par leur présence effective à ses côtés ce jeudi, ils montreront que leurs appels à sa libération n’était pas un discours hypocrite mais sincère et franc.

Nous émettons également le vœux de voir dans la salle d’audience de la cour d’appel Monseigneur Philippe KPODZRO. Foly SATCHIVI serait sans doute très réconforté par sa présence et serait d’un poids considérable dans la décision que prendront les juges.

Fait à Lomé, le 09 juillet 2019

Le Comité Exécutif.

Réagissez sur : http://www.africatopforum.fr

Commentaire d'article

Umalis