Politique

« Le renoncement de Faure Gnassingbé à un 4ème mandat ne viendra pas nous trouver à la maison », Tikpi Atchadam

Au lendemain de la publication des résultats provisoires des locales, le président du Parti National Panafricain (PNP) Tikpi Atchadam, l’auteur du 19 août 2017, sort de son silence et se prononce sur l’actualité politique du Togo. Depuis son exil, le leader du PNP estime que le combat pour l’alternance reste entier. Ce dernier reste toujours favorable à l’unicité d’action de l’opposition et appelle le peuple à se tenir prêt.

Dans un message audio, le leader du PNP invite le peuple à sortir de sa torpeur pour ne plus laisser 1% seulement de la population lui imposer Faure Gnassingbé comme président en 2020, comme ce fut le cas en 2018, lors des élections législatives où 5% seulement ont imposé des individus au parlement et 12% le 30 juin dernier. « Le renoncement de Faure Gnassingbé à un 4ème mandat ne viendra pas nous trouver à la maison », a-t-il souligné.

L’auteur du 19 août 2017 appelle le peuple à la résistance. « C’est dans la rue que nous devons l’obtenir et dans la rue que nous devons aller chercher notre liberté en tant peuple. Personne ne dira à Faure de renoncer à son 4ème mandat. Nous sommes sur un terrain où le rapport de force règne en maître. Tout est rapport de force », a-t-il lancé tout en interpellant la diaspora togolaise sur son rôle. « Il faut revenir pour sauver le pays en danger de monarchisation. S’ils ont vidé le pays pour mieux le cerner et le dominer, nous devons créer un trop plein pour les chasser ».

Pour finir, il demande à certains acteurs notamment, Gilchrist Olympio, Zarifou Ayeva, Edem Kodjo, Yawovi Agboyibo et Léopold Gnininvi de se prononcer clairement contre le 4ème mandat de Faure Gnassingbé en 2020. Il a salué dans la foulée, le travail qu’abat Mgr Philippe Fanoko Kpodzro.

Réagissez sur : http://www.africatopforum.fr

Commentaire d'article

Umalis