Politique

Togo/La Cour Suprême demande aux partis politiques de se tenir prêt pour d’éventuelles réclamations

Après la proclamation des résultats par la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) suite à des élections, les partis politiques et candidats disposent de 48 heures pour contester la régularité des résultats conformément à l’article 144 du code électoral. La Cour Suprême vient de le rappeler à travers un communiqué publié ce vendredi.

La Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) a proclamé ce vendredi, les résultats provisoires des locales du 30 juin dernier. Et dans un communiqué en date de ce jour, la Cour Suprême, l’institution chargée de gérer les contentieux électoraux, « demande aux partis politiques et tête de listes des candidats indépendants ayant sollicité le 30 juin dernier les voix de leurs électorats, de se tenir prêts » pour d’éventuelles réclamations.

« Passé ce délai, ils seront forclos et leurs requêtes relatives aux contestations des résultats provisoires de la CENI ne seront plus recevables », a précisé Akakpovi Gamatho, président de la Cour Suprême du Togo.

Réagissez sur : http://www.africatopforum.fr

Commentaire d'article

Umalis