Education

Le Président de l’Université de Lomé serait exclu du CAMES pour 3 ans

Prof Dodzi Komlan Kokoroko, Président de l’Université de Lomé

Confronté à une affaire avec le Conseil Africain et Malgache de l’Enseignement Supérieur (CAMES) depuis plusieurs mois, Dodzi Kokoroko aurait perdu son titre de : « Professeur titulaire » et redeviendrait simplement Docteur en Droit public et Sciences politiques. Et, il ne serait pas le seul.

Nouveau rebondissement dans le bras de fer opposant les sieurs Dandi Gnanmou, Salami Ibrahim, Dodzi Kokoroko et le Conseil Africain et Malgache de l’Enseignement Supérieur (CAMES). La décision aurait donc été prise d’exclure ces derniers du CAMES pour une période de 03 ans.

Selon La Gazette du Togo, « le conseil des ministres de l’enseignement du CAMES s’est tenu du 27 au 30 mai dernier à Cotonou et a examiné « le texte et le contexte de l’affaire » ainsi que toutes les preuves portées par l’accusation ainsi que les recommandations du Comité d’Ethique du CAMES ». La décision d’exclusion aurait été prise au cours de cette rencontre.

Rappelons qu’il y a quelques semaines, ces trois universitaires ont été cités à comparaître devant la Commission d’éthique et de déontologie du CAMES pour répondre aux accusations portées contre eux. Du haut de leur titre, ces derniers n’ont répondu à la convocation. Les représailles du CAMES ne se sont pas faites attendre.

Réagissez  sur : http://www.africatopforum.fr

Commentaire d'article

Umalis