Faits divers

Drame à la prison civile de Tsévié : « Une tentative de mutinerie » selon le ministre Yark

Surpopulation, coups bas, magouilles de tous genres : dans les prisons civiles du Togo, tout est possible et les locataires de ce lieu ne sont pas à l’abri du danger. Pour cause, un incident a eu lieu dans la nuit de dimanche à lundi à l’intérieur de la prison civile de Tsévié (35 km au Nord de Lomé).

Pour l’heure, l’on ignore exactement ce qui s’est réellement passé entre les quatre murs de cette prison en ces minutes. Des coups de feu seraient entendus par les populations. Cependant, des sources policières citées par afreepress, indiquent qu’il s’agit des grenades lacrymogènes tirées pour parvenir à contrôler la situation. Des détenus s’opposeraient à une opération de fouille corporelle au sein de la prison, renchérissent les sources.

Interrogé au téléphone par togotimes.info, le ministre de la Sécurité et de la Protection civile, Gal Yark Damehame a révélé que « c’est une tentative de mutinerie » qui a échoué. Il assure par ailleurs que la situation est désormais sous contrôle.

Réagissez  sur : http://www.africatopforum.fr

Commentaire d'article

Umalis