Politique

Togo / Un député de l’UFC rêve d’être aux commandes pour interdire toute manifestation publique

Député Séna Alipui (Copyright : Image alome.com)

Alors que l’interdiction de la marche silencieuse du mouvement « Espérance pour le Togo » n’a pas fini de faire grincer des dents, le député de l’Union des forces de changement (UFC), Senanu Kokou Alipui, en rajoute. Un petit commentaire qui soulève des questions.

« S’il ne tenait qu’à moi, il n’y aurait plus de marche au Togo », a déclaré le Conseiller du président national du parti UFC, Gilchrist Olympio, en réaction à l’interdiction par le président de la Délégation spéciale de la ville de Lomé, le Contre-Amiral Fogan Adegnon, de la marche silencieuse et citoyenne des Forces Vives « Espérance pour le Togo ».

Il est important de préciser que le but de cette marche est de dénoncer justement la restriction des libertés de manifestation depuis quelques mois par les autorités togolaises. Comment un député qui se réclame de l’opposition pourrait-il approuver la décision du régime en place, surtout quand il s’agit du non-respect des libertés humaines ?, s’interroge entre autres l’opinion publique par rapport à la déclaration du député de l’UFC.

Réagissez  sur : http://www.africatopforum.fr

Commentaire d'article

Umalis