Société

Forces vives Togo / Du Bas-fond du Collège Saint Joseph à la place de l’indépendance pour défendre les libertés publiques

Père Marie Chanel Affognon, Porte-parole des Forces Vives Togo

Les responsables du mouvement Forces Vives « Espérance pour le Togo » réaffirment la tenue le samedi 1er juin prochain à Lomé de la marche silencieuse et citoyenne pour « défendre la jouissance des droits fondamentaux dans notre espace et héritage commun, le Togo ».

« Depuis quelques mois, il est difficile de manifester librement dans notre pays le Togo. Plusieurs organisations de la société civile, des syndicats, des organisations des étudiants, des partis politiques ont reçu des messages d’interdiction de manifester. D’autres ont vu leur itinéraire modifié sans aucune concertation avec les organisateurs. Or la liberté de manifester est un droit inaliénable de l’homme. Elle fait partie des droits fondamentaux que tous les pouvoirs doivent respecter », justifie le RP Pierre Marie Chanel Affognon, 1er porte-parole des Forces Vives « Espérance pour le Togo ».

Pour l’heure, l’itinéraire de cette manifestation n’est pas encore connu. Toutefois, les organisateurs indiquent que le point de départ de la marche serait le Bas-fond du Collège Saint Joseph et la chute serait la place de l’indépendance de Lomé.

Réagissez  sur : http://www.africatopforum.fr

One Comment

  1. Nous étions dans cette synergie et avions demandé le démarquage d’Espérance Togo des thématiques politiques pour un recentrage sur le combat du soulèvement populaire du 05 octobre 1990: l’État de Droit, la défense des Droits de l’homme et des libertés publics, intégrés au dispositif constitutionnel de 1992.

    Nous avons été interdit de parole, d’expression. Il est curieux que Espérance Togo y reviennent subrepticement. C’est la preuve que le Togo est gravement malade. Ce n’est pas les idées qui importent mais les hommes qui les produisent et cette discrimination moyenâgeuse est gravissime.

    Ablode vrai !

    Reply

Commentaire d'article

Umalis