Développement

Togo/ Main d’œuvre disponible- Opportunité pour les jeunes sans emploi : Le projet THIMO est lancé!

Des travaux à haute intensité de main-d’œuvre (THIMO) seront perceptibles dans les prochains jours sur le territoire national. Le projet a été officiellement lancé le jeudi 16 mai dans la préfecture de Yoto à Hétsiavi (canton de Zafi). Au total  14.000 jeunes (hommes et femmes) togolais, âgés de 18 à 35 ans y sont engagés.

Le ton des activités a été donné  par la ministre du développement à la base, Victoire Tomégah-Dogbé  accompagnée  de la représentante résidente de la Banque mondiale au Togo, Hawa Cissé Wagué. Ce sont des jeunes en situation de pauvreté, issus de 200 villages des 150 cantons les plus pauvres du Togo sans distinction physique ou de niveau scolaire (handicapés ou non, déscolarisés ou non-scolarisés), qui sont ciblés dans le cadre de ce projet.

« Sa grande particularité (du THIMO, ndlr) est qu’il cible  les jeunes des milieux ruraux  qui n’ont pas accès au programme  de volontariat d’engagement citoyen qui se déroule dans les villes.  Mis ensemble, ces différents  projets concourent au même idéal de développement où personne n’est laissée sur le côté de la route, ils concourent à un modèle de développement où aucune femme ne doit mourir en donnant naissance à un bébé…. »,  a expliqué la ministre Victoire Toméga-Dogbé.

Le THIMO est financé par la Banque mondiale dans le cadre du projet d’opportunités d’Emploi pour les jeunes vulnérables (EJV) à hauteur de 9 milliards de FCFA . L’initiative s’inscrit dans l’axe 3 du PND : consolider le développement social, et renforcer les mécanismes d’inclusion.

 

 

Commentaire d'article

Umalis