Sécurité

Menace terroriste en Afrique de l’Ouest / Alerte orange : Le Togo n’est pas exclu !

Image illustrative

Selon une note publique de la France à ses ressortissants, la zone de Cinkassé jusqu’à Mandouri (région septentrionale du Togo) constitue un espace à risque compte tenu des attaques terroristes devenues légions dans des pays de l’Afrique de l’Ouest, notamment le Burkina Faso et le Bénin. D’ailleurs, les autorités togolaises ont renforcé la présence militaire à la frontière nord du pays avec l’arrestation de présumés djihadistes.

« Compte tenu de la présence avérée de groupes armés actifs au sud-est du Burkina Faso, les autorités togolaises ont déployé d’importants moyens pour sécuriser leur frontière septentrionale. Dans ce contexte d’opérations militaires, la zone frontalière avec le Burkina Faso est formellement déconseillée, de même que le passage de la frontière à Cinkassé », lit-on dans la note de la France. Par conséquent, les ressortissants français vivant sur le sol togolais sont appelés à la vigilance.

Par ailleurs, le reste du pays n’est pas épargné. « Le front de mer à Lomé et les abords des hôtels situés à proximité sont déconseillés aux promeneurs, particulièrement le soir. Des cas d’attaques à l’arme blanche ont été signalés », continue la note. Pour sa part, le ministre de la Sécurité, Gal Yark Damehane compte sur la collaboration des populations avec les forces de défense et de sécurité afin de mettre hors d’état de nuire ces « terroristes ».

Réagissez  sur : http://www.africatopforum.fr

Commentaire d'article

Umalis