Politique

Me Isabelle Ameganvi explique pourquoi elle en a assez du régime en place

« 50 ans, ça suffit ! » est l’un des slogans hostiles au pouvoir de Faure Gnassingbé qui a accédé au pouvoir en 2005 à la mort de son père Eyadema Gnassingbé qui a gouverné le Togo sans alternance pendant 38 ans. Ce « long règne des Gnassingbé » sur le Togo est l’une des raisons qui explique la crise sociopolitique qui a secoué le pays vers la fin de l’année 2017. La 2ème vice-présidente de l’Alliance Nationale pour le Changement (ANC) dit en être malade !

« La durée de ce régime, la persistance de ce régime nous a rendus, nous Togolais, malades, moi la première. Parce que la Isabelle Ameganvi que j’étais quand on a commencé en 1990, ce n’est plus la Isabelle que vous avez ici. Nous tous Togolais, nous sommes devenus malades de ce régime », s’est-elle plainte. Selon Me Isabelle Ameganvi, les Togolais qui passent leur temps à faire des critiques inutiles sur les réseaux sociaux contribuent sans le savoir au maintien du régime de Faure Gnassingbé au pouvoir. Par ailleurs, elle fustige les « éternels donneurs de leçons » qui, sur les réseaux sociaux, croient détenir la formule magique pour venir à bout de la crise togolaise.

En faisant allusion à l’appel du Front Citoyen Togo Debout (FCTD) aux populations à aller se faire recenser en vue des élections locales, elle indique : « Aujourd’hui, si l’ANC, à cette conférence de presse, vous dit qu’elle compte participer aux élections locales, je sais ce qui va se passer sur les réseaux sociaux. Les donneurs de leçon habituels qui ont compétence pour juger vont surgir… et ça va être terrible. Si l’ANC, à cette conférence de presse, dit qu’elle ne participera pas aux locales, les mêmes personnes qui ne seront pas d’accord lorsqu’elle y participe, seront les premières à tirer à boulet rouge sur l’ANC… ».

Pour l’ancienne député de l’opposition, le régime en place a réussi à jeter l’incompréhension et la passion des critiques inutiles dans le cœur des Togolais. Il est temps, souligne-t-elle, que ses compatriotes guérissent de cette « maladie ».

Réagissez  sur : http://www.africatopforum.fr

Commentaire d'article

Umalis