Media

Le gouvernement togolais veut une presse qui promeut le civisme et la citoyenneté

Au Togo comme dans bien d’autres pays dans le monde, le 3 mai qui est la journée internationale de la presse est l’occasion de rappeler les principes fondamentaux de la liberté de la presse et de dresser un état des lieux de la situation. Le gouvernement togolais n’a pas dérogé cette année à la règle.

A tous les acteurs de la presse nationale, un message a été adressé. « L’engagement de l’ensemble des parties prenantes togolaises devra être source de synergie, tendant à réduire la dépendance notée entre l’environnement médiatique et le contexte politique, pour porter généralement l’attention des médias sur tous les secteurs de la vie nationale », indique le communiqué. En effet, les parties prenantes sont appelées à mener une synergie d’action afin de concourir aux avancées en matière de liberté d’expression, de la presse et généralement des libertés publiques au Togo.

Par ailleurs, le gouvernement attend « des organes de presse, radio et télévision sous le contrôle de la HAAC un effort de professionnalisation et une contribution accrue à la promotion des valeurs de civisme et de citoyenneté ».  Rappelons qu’à ce jour, le Togo compte 171 titres, 74 radios et 10 chaînes de télévision.

Réagissez  sur : http://www.africatopforum.fr

Commentaire d'article

Umalis