Sports

Football / Claude Le Roy « must go » ? Ces quelques résultats qui plaident pourtant en sa faveur…

Le sélectionneur des Éperviers du Togo Claude Le Roy subit depuis quelques semaines le courroux du public sportif puisqu’il n’a pu relever le défi d’amener l’équipe nationale à la Coupe d’Afrique des Nations 2019 tel qu’il l’avait lui-même promis. Par conséquent, des voix s’élèvent dans l’opinion publique pour exiger son départ immédiat en brandissant les piètres résultats obtenus depuis que la destinée de l’équipe nationale lui est confiée. Et si ces petites victoires avaient de grandes répercussions ?

Selon ses détracteurs, la seule note positive dans le dossier de Claude Le Roy est la participation des Éperviers à la CAN 2017. D’ailleurs, ceux qui qualifient cela de coup de chance ont eu raison depuis que le Togo n’a pu arracher son ticket pour la CAN 2019. En effet, les trois (3) ans du technicien français à la tête de l’équipe nationale du Togo se résume aux matchs nuls, aux défaites et aux victoires sans importance. Toutefois, certaines voix dans les sphères de décision du sport roi national et aussi dans les couloirs de la marina togolaise clament que le bilan du sorcier blanc est quelque peu avantageux.

Sous le mandat de Claude Le Roy, les problèmes de prime et de maillots sont devenus de mauvais souvenirs, ainsi que les scandales liés aux préparatifs, rapporte-t-on. On lui accorde également le mérite d’avoir mis en déroute d’un réseau tentaculaire (FTF, ministère de l’Economie et des Finances et ministère des Sports) spécialisé en surfacturations sans oublier la participation du Togo aux journées FIFA, le Tournoi de Toulon, les Graines du Togo.

Quant à l’homme, il reste serein : « Je suis toujours sélectionneur des Éperviers. (…) Je ne suis pas en fin de contrat pour le moment. Ma préoccupation personnelle n’est pas plus importante, ce qui est important c’est le football togolais ». Peut-être trouve-t-il la source de sa sérénité dans le contenu du contrat qui le lie au Togo par l’entremise du président Faure Gnassingbé.

Réagissez  sur : http://www.africatopforum.fr

Commentaire d'article

Umalis