Politique

Togo/Série de marches du PNP : Le ministre Boukpessi réduit les itinéraires à trois localités


Le jeu de « ping pong » sur l’itinéraire des manifestations recommence entre le ministre de l’administration territoriale et les responsables du PNP. En réponse à la demande d’autorisation des manifestations du 13 avril prochain, Payadewa Boukpessi a accordé son approbation pour les manifestations dans seulement 3 localités au lieu des dix (10) retenues par les responsables du PNP.

Dans son courrier-réponse adressé au parti politique de Tikpi Atchadam, le ministre de l’administration territoriale, Payadowa Boukpessi refuse la marche du 13 avril prochain dans 7 localités.

Ce sont les villes de Dapaong, Mango, Bafilo, Kévé, Kpalimé et Tchamba.

Par ailleurs, pas de manifestation dans les rues de Lomé.

Payadewa Boukpessi renvoie les manifestants de la capitale à Togblékopé(20 km au nord de Lomé). Les autres sites autorisés pour la manifestation à l’intérieur du pays sont Sokodé et Afagnan.

 » Depuis un certain temps, les riverains des différents lieux ont indiqué qu’ils ne sont plus prêts à supporter le passage de cortège de manifestants. Il est évident qu’une telle situation peut entrainer des troubles graves à l’ordre public si des manifestations se produisent dans ces lieux au mépris des préoccupations soulevées par les riverains « , écrit le ministre pour expliquer son refus de voir la manifestation se tenir à Lomé.

Pour ce qui concerne l’intérieur du pays, le membre du gouvernement togolais évoque l’indisponibilité des forces de l’ordre et de sécurité pour encadrer autant de manifestations d’un seul parti sur les 115 partis politiques qui existent au Togo.

Toute manifestation en dehors des sites retenus est donc interdite, soutient le ministre togolais.

Commentaire d'article

Umalis