Agro-Environnement

Togo / Risques d’intoxication alimentaire : De l’urgence de réglementer la commercialisation des pesticides agricoles

En dépit des efforts du gouvernement togolais pour le respect de la règlementation phytosanitaire en vigueur, on note une prolifération anarchique des pesticides agricoles sur le territoire togolais, exposant ainsi les utilisateurs ainsi que les consommateurs des produits agricoles traités avec ces pesticides à des risques d’intoxications et des décès, au pire des cas.

A travers un récent communiqué, le ministre de l’Agriculture, de la Production animale et halieutique, Noël Koutéra Bataka, réagit à cette situation. Il rappelle « aux opérateurs économiques de la filière des pesticides agricoles que toute personne physique ou morale, qui importe, commercialise ou distribue et/ ou applique les pesticides agricoles au Togo, doit être détentrice d’un agrément professionnel et les produits phytosanitaire à vendre doivent être homologués conformément à la loi n°96-007 du 3 juillet 1996 relative à la protection des végétaux ».

Par ailleurs, « tout opérateur économique de la filière des pesticides dont les agréments professionnels et les homologations sont expirés est tenu de les renouveler sans délai ». Par la même occasion, le ministre Bataka informe que des contrôles seront effectués sur toute l’étendue du territoire national afin de réprimer les contrevenants qui s’exposent à ces pratiques conformément aux sanctions prévues par la loi.

Réagissez  sur : http://www.africatopforum.fr

Commentaire d'article

Umalis