Education Jeunesse et emploi

L’Allemagne soutient la formation technique et professionnelle au Togo à travers un don de 4,6 milliards de FCFA

Le Togo vient de bénéficier d’un concours financier de 4,6 milliards de FCFA de la part de l’Allemagne dans le cadre de l’exécution de la phase 3 du Programme de Formation Technique et Professionnelle et emploi des jeunes (PAFPE). La signature du contrat de financement s’est déroulée vendredi 1er mars entre le Ministre de l’Économie et des Finances, Sani Yaya et Christoph Sander, l’ambassadeur d’Allemagne au Togo.

Cet appui financier servira à accompagner la formation et l’insertion des jeunes à travers la modernisation de plusieurs centres de formation technique et professionnelle sur toute l’étendue du territoire. « Le Gouvernement entend valoriser l’enseignement scientifique et les formations professionnelles et techniques, dans le but de promouvoir l’auto-emploi et l’employabilité des jeunes. L’un des objectifs du gouvernement est d’assurer l’auto-emploi et l’employabilité des jeunes qui sont des exigences fondamentales auxquelles le système éducatif classique ne permet plus de répondre. Notre responsabilité est de faire en sorte que la formation puisse promouvoir un système d’apprentissage intégral permettant de disposer d’une main-d’œuvre qualifiée, et diversifiée afin de lutter contre le chômage et réduire la pauvreté », a déclaré le ministre.

Pour information, 12 établissements ont déjà été réhabilités dans le cadre des premières et deuxièmes phases de ce programme. Cette troisième phase concerne entre autres, le Centre de Formation Professionnelle (CFTP) de Tchamba, le Lycée d’enseignement technique et professionnel de Sokodé, le centre régional d’enseignement technique et de formation professionnelle (CRETFP) de Kpalimé, l’Institut national de formation agricole (INFA) de Tové, l’espace ferme-école de Kadoma, le Lycée d’enseignement technique et professionnel d’Atakpamé, le centre international pour le développement agropastoral (CIDAP) de Baga à Niamtougou.

Réagissez  sur : http://www.africatopforum.fr

Commentaire d'article

Umalis