Politique

La Coalition des 14 fait le mea-culpa et prendra ses responsabilités

Copyright: Image alome.com

La Coordinatrice de la Coalition des 14 partis de l’opposition togolaise, Brigitte Kafui Adjamagbo-Johnson, brise enfin le silence et promet donner des précisions sur la période de crise que traverse son regroupement lors d’une conférence de presse la semaine prochaine.

A la veille des législatives du 20 décembre 2018, c’est le MCD de Me Tchassona Traoré qui s’embrouille avec la C14. Il y a quelques jours, cinq (05) partis membres de cette coalition ont brillé par leur absence aux deux jours de travaux de réflexion qu’a organisés le regroupement.  Plus tard, deux partis membres, notamment le Comité d’Action pour le Renouveau (CAR) et « Le Togo Autrement », ont suspendu leur participation aux activités de la Coalition des 14.

« (…) Je comprends que les populations se posent des questions, mais l’enjeu c’est l’avenir de tout un pays et il est suffisamment grave pour qu’on ne se précipite par pour parler comme on veut », a expliqué la Coordinatrice de la C14 ce vendredi sur une radio de la place. Selon ses propos, la Coalition a entrepris des consultations avec tous les acteurs impliqués dans la lutte pour l’alternance au Togo et, c’est seulement à l’issue de ces consultations que la rencontre avec la presse est prévue.

Pour l’heure, Brigitte Adjamagbo-Johnson reconnait que tous les partis membres de la Coalition sont « comptables devant les populations togolaises et ne fuiront pas leurs responsabilités ».

Réagissez  sur : http://www.africatopforum.fr

One Comment

  1. Il n’y a pas à chercher midi à 14 h, appelez à la lutte communautaire solidairement et selon l’exemple du peuple TEM et rendez le tablier tout en vous mettant à la disposition pour toute contribution dans le cadre de la lutte de toutes les nations réelles précoloniales contre l’État néocolonial.

    Reply

Commentaire d'article

Umalis