coopération

Sécurité alimentaire dans l’espace CEDEAO / Les excédents céréaliers du Togo pourraient servir en cas d’urgence

Ministre Koutéra Bataka (Copyright image twitter @GouvTg)

Un dispositif de Réserve Régionale de Sécurité Alimentaire (RRSA) a été mis en place par la CEDEAO pour pallier aux situations de crises alimentaires dans l’espace communautaire. Le nouveau ministre togolais de l’Agriculture, Koutéra Bataka, a rappelé la disponibilité de son pays à être solidaire en cas de besoin.

« Notre pays dégage des excédents céréaliers chaque année. Je ne doute pas que nous pourrons à l’avenir contribuer à l’approvisionnement de la réserve régionale de sécurité alimentaire », a-t-il indiqué lors de la rencontre régionale du RESOGEST organisée vendredi 8 février dernier à Lomé. Notons que le RESOGEST regroupe depuis 2017 les pays membres de la CEDEAO et du Comité permanent Inter-Etats de Lutte contre la Sécheresse dans le Sahel (CILSS). Pour son président Youssouf Maiga, si tous les pays pouvaient faire comme le Togo, ce serait une grande avancée pour la sous-région.

Au cours de cette rencontre régionale du RESOGEST, les participants ont décidé de la mise en place de trois techniques de défense pour faire face à des crises alimentaires : les stocks de proximité, les stocks nationaux et les réserves régionales de sécurité alimentaire. Rappelons que le Togo est un contributeur régulier du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) à qui il vend ses excédents agricoles en cas de besoin dans la région.

Réagissez  sur : http://www.africatopforum.fr

Commentaire d'article

Umalis