Politique

Togo / Et si la Coalition des 14 entrait dans le nouveau gouvernement ?

Depuis la démission de Komi Selom Klassou de la tête du gouvernement togolais suite à la mise en place de la 6ème législature, l’opinion nationale et internationale est dans une attente fiévreuse de la formation du nouveau gouvernement. Qui sont ceux qui constitueront cette instance nationale stratégique ? Mais plus encore, qui en sera le chef ?

Invité ce lundi dans l’émission « Audi Actu » sur la radio Victoire Fm, Thomas Kokou Noussoukpoé du Bloc d’Action pour le Changement (BAC) a dévoilé sa petite idée sur la question. L’homme politique pense que le Chef de l’Etat Faure Gnassingbé doit former « un gouvernement de mission transitoire » dont le Premier ministre sera issu de « l’opposition extra-parlementaire », donc de la Coalition des 14 partis de l’opposition.

« C’est la toute dernière opportunité et occasion pour mes grands frères et sœurs de la C14. Pour la formation du nouveau gouvernement à venir, j’aurai souhaité que la C14 accepte rentrer dans ce gouvernement. (…) Donc si nos frères et sœurs de la C14 sont dans ce gouvernement, ils donneront leur point de vue. Et s’il plait à Dieu, ces points de vue seront acceptés. Ainsi, le projet de loi qui sera déposé à l’Assemblée, va-t-il comporter les avis ou les points de vue de la C14. Voilà pourquoi je dis que la C14 doit saisir cette opportunité », a expliqué Thomas Noussoukpoé.

Aussi, le président du BAC pense-t-il que la formation de ce gouvernement de mission transitoire ouvrira le chemin vers une probable transition en 2020.

Réagissez  sur : http://www.africatopforum.fr

Commentaire d'article

Umalis