Développement

Projet « 50 millions de femmes ont la parole » : Autonomisation et réseautage des femmes entrepreneurs au Togo

Image utilisée à titre illustratif

Le Togo emboite le pas au Sénégal, au Mali, au Burkina Faso et à la Côte d’Ivoire en entrant dans le projet « 50 millions de femmes ont la parole » initié par la CEDEAO dans le cadre de l’Agenda 2063 de l’Union africaine.

En effet, ce projet vise à renforcer l’autonomisation des femmes par la mise en place d’une plateforme virtuelle en vue du réseautage, du partage et de l’accès aux informations financières et non financières. Ces informations seront utiles pour ces femmes entrepreneurs en ce qui concerne la création et le développement de leurs entreprises. La durée d’exécution de ce projet est de trois ans et concernera différents pays des trois communautés sous régionales à savoir : COMESA, CEDEAO et EAC.

Le représentant de la Commission de la CEDEAO au Togo, Garba Lompo, indique que ce projet permettra de renforcer les activités de ces femmes d’affaires en leur offrant des opportunités d’ouverture sur d’autres pays et le financement de différents projet. Cette initiative vise également à renforcer l’autonomie et la compétitivité des femmes entrepreneurs, renchérit Tchabinandi Yentcharé Kolani, ministre de l’Action sociale de la Promotion de la femme.

Réagissez  sur : http://www.africatopforum.fr

Commentaire d'article

Umalis