Santé

Fièvre Lassa au Togo : « Pas d’affolement ! », le ministre de la Santé rassure

Prof Moustapha Mijiyawa, Ministre de la Santé et de la Protection Sociale

Des informations circulent à propos de plusieurs cas de fièvre Lassa non identifiés au Togo. Le ministère de la Santé et de la Protection sociale a organisé ce mardi une conférence de presse au cours de laquelle un démenti formel a été apporté.

En effet, le cas d’une jeune fille de 20 ans en provenance du Nigeria, passagère d’un bus qui aurait quitté Lomé pour Kara et qui serait morte à Langabou de la fièvre hémorragique à virus Lassa soulève des interrogations. La réponse du ministre de la Santé ne s’est pas fait attendre. « Le décès de la fille âgée de 20 ans est un cas suspect, on a aucune confirmation scientifique qui démontre que la fièvre hémorragique à virus lassa en est la cause. Nos différentes sorties médiatiques ont pour but d`inciter la population à plus de précautions et de vigilance », a indiqué Prof Moustapha Mijiyawa tout en précisant qu’environ 75 cas suspects de la fièvre à virus hémorragique Lassa sont enregistrés au Togo.

Toutefois, le gouvernement invite la population togolaise à ne pas céder à la panique. Les règles d’hygiène et la vigilance sont les premiers moyens de se mettre à l’abri de cette maladie mortelle. Par conséquent, il est important de se laver régulièrement les mains, de garder son domicile propre pour éviter l’intrusion des rats, de conserver les repas dans des récipients fermés avec un couvercle, d’éviter tout contact avec les rongeurs ou un malade qui présente les symptômes du virus Lassa. Celui-ci se manifeste par une forte fièvre, des maux de têtes atroces, des douleurs thoraciques et musculaires, l’irritation de la gorge, un visage enflé, des nausées, des saignements par le nez et la bouche, des vomissements, la diarrhée notamment.

Réagissez  sur : http://www.africatopforum.fr

Commentaire d'article

Umalis