Politique

Me Tchassona-Traoré parle plutôt d’un « concubinage politique » avec la Coalition des 14

C14 ou C13 ? La question continue d’alimenter les débats. Du côté des responsables de ce regroupement de partis politiques de l’opposition, le sujet ne mérite pas que l’on s’attarde dessus. Toutefois, Me Mouhamed Tchassona-Traoré, Président du Mouvement citoyen pour la démocratie et le développement (MCD) – parti qui aurait quitté les rangs de la C14 – trouve important d’en parler au micro d’un confrère d’Afreepress.

A l’origine du désaccord entre le responsable du MCD et ses compagnons de la C14, ce fut l’appel de Me Tchassona-Traoré aux togolais d’aller se faire établir les cartes d’électeurs alors que la C14 prônait le boycott du recensement électoral. « C’est vraiment pénible. J’ai regretté que mes amis aient pris mal ma démarche lorsque j’invitais les concitoyens à aller se faire recenser. Il y a eu des complications majeures avec des menaces de sanctions et le retrait de nos contacts sur les plates-formes de discussions de la coalition. Ce qui nous a de facto, mis en dehors de la coalition jusqu’à ce jour », explique le Président du MCD.

Selon les propos de l’homme politique au cours de l’interview accordée à Afreepress, aucun document officiel d’éjection du parti MCD de la Coalition des 14 n’a été signé. Pourrait-on dire que ce fut un divorce tacite ? « Ce n’est pas moi qui ai pris sur moi de ne plus faire partir de la C14. C’est plutôt les membres des 13 partis qui ont pris sur eux de me fermer les portes de la C14 et nous assumons tous nos positions. Pourquoi vais-je envoyer une lettre de démission quand en aucun moment nous n’avons envoyé une lettre d’adhésion ? Il n’y a pas eu de mariage pourquoi aura-t-il de divorce ? On est dans une situation qui s’apparente à un concubinage politique et malheureusement quand on est en concubinage on ne constate pas la séparation par un acte. Nous ne recevons plus d’informations de la coalition puisqu’on nous a fermé la porte d’entrée. Peut-être dans l’avenir, on pourra se retrouver sous un autre format », a-t-il indiqué.

Pour l’année nouvelle, Me Tchassona-Traoré « fais le vœu que rapidement cette crise qui a trop duré, puisse trouver un dénouement pour que tous les Togolais puissent devenir des citoyens œuvrant pour la construction de leur pays ».

Réagissez  sur : http://www.africatopforum.fr

Commentaire d'article

Umalis