Politique

« Le Togo a besoin d’un changement profond dans la manière de gouverner », RP Marie-Chanel Affognon

Père Marie Chanel Affognon, Porte-parole des Forces Vives Togo

Alors que le gouvernement poursuit sa marche unilatérale vers les élections législatives du 20 décembre prochain,  le Coordonnateur du Mouvement des Forces vives « Espérance pour le Togo » monte de nouveau au créneau pour avertir le pouvoir en place. « Nous pourrons aller vers le pire », a-t-il déclaré au cours d’une émission sur une radio de la place.

Le Mouvement des Forces vives « Espérance pour le Togo » est un regroupement d’associations de la société civile qui dit jouer le rôle de veille citoyenne auprès des acteurs politiques. Pour les responsables de ce mouvement, faire des élections précipitées sans la mise en œuvre des réformes indiquées dans la feuille de route de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) serait mettre en danger la stabilité sociopolitique du pays.

Du côté du pouvoir en place, la course effrénée vers les législatives se poursuit. La campagne électorale a d’ailleurs commencée ce mardi. Cependant, le Révérend Père Pierre Marie-Chanel Affognon invite le gouvernement à prendre en compte le message de la Conférence des Evêques du Togo. « C’est important de les (ndlr, les Evêques) écouter, et si nous refusons de les écouter, devant Dieu et devant l’histoire, on retiendra que les Évêques ont averti. (…) Le drame au Togo, c’est que nous ne les écoutons pas. La tension ne cesse de monter en lien avec la date des élections législatives, convoquées par le gouvernement, qui se rapproche. Aucun Togolais ne peut démentir cela et je mets au défi quiconque », a-t-il indiqué.

D’après son analyse de la situation sociopolitique au Togo, le Père Pierre Marie-Chanel Affognon trouve que « ce dont le Togo a fondamentalement besoin, c’est un changement profond dans la manière de gouverner et de faire la politique car, quel que soit celui qui sera à la tête de notre nation, si le système ne change pas, les problèmes, à coup sûr, ne connaîtront pas de répit ».

Réagissez  sur : http://www.africatopforum.fr

Commentaire d'article

Umalis