Politique

Crise au Togo/ La CEDEAO adresse un nouveau message aux deux protagonistes de la crise!

Dans un communiqué publié le 26 novembre, les chefs d’État et de gouvernement de la Communauté Economique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) mettent en garde les parties impliquées dans la crise togolaise. L’organisation sous régionale dit ne pas vouloir voir ses efforts compromis par des attitudes de « violences » constatées de part et d’autre. Elle invite les acteurs de la société civile et des médias à contribuer à une résolution pacifique de la crise.

La CEDEAO condamne essentiellement  « des écrits et des propos appelant à des initiatives susceptibles de créer le désordre et de susciter la violence au Togo » qui vont « à l’encontre du souci d’apaisement ».

Des messages que l’organisation sous régionale considère comme étant de “nature à compromettre les efforts qui sont en cours pour mettre fin à la situation difficile que connaît le pays“.

Par conséquent, elle renvoie les parties prenantes de la crise togolaise à la Feuille de route du 31 juillet qui, en ses articles 39 et 40, a condamné tout recours à la violence, conformément à “l’esprit et la lettre du Protocole de la CEDEAO relatif au Mécanisme de prévention, de gestion, de règlement de conflits, de maintien de la paix et de la sécurité, ainsi que son Protocole additionnel sur la démocratie et la bonne gouvernance“.

Par ailleurs la CEDEAO réaffirme, dans son communiqué, son engagement à  » tout mettre en œuvre en vue de l’application de la feuille de route du 31 juillet 2018″.

Pour finir,  la CEDEAO  dit compter sur la collaboration de la société civile et des médias en vue d’une résolution pacifique de la crise actuelle tout en lançant un appel « pressant à toutes les parties prenantes à la crise pour qu’elles s’abstiennent de recourir à la violence et s’inscrivent résolument dans la voie du dialogue et de la concertation ».

Réagissez  sur : http://www.africatopforum.fr

One Comment

  1. C’est une honte ! Cette organisation sous régionales fait la preuve de son incompétence et surtout de sa duplicité avec ce pouvoir moribond de Lomé. Cet avorton de faure est un digne fils de son père ! Sanguinaire de son état. Mais il ne paie rien pour attendre je le renvoi à Machiavel aucune dictature aussi féroce soit elle ne vient jamais à bout d’un peuple déterminé. Et les togolais son debout et déterminés À bon entendeur ! Je le salut.

    Reply

Commentaire d'article

Umalis