Politique

Opposition togolaise / Divorce consommé entre le MCD de Tchassona Traoré et la C14 ?

Tchassona Traoré du parti MCD

Au cours de la semaine dernière, le MCD de Tchassona Traoré avait lors d’une sortie médiatique appelé les populations à aller se faire recenser lors des trois (3) jours supplémentaires accordés par la CENI, contrairement au boycott du recensement soutenu par la C14. Depuis cet incident, le MCD (Mouvement Citoyen pour la Démocratie et le Développement) semble avoir choisi de faire cavalier seul.

En effet, après avoir défié la décision de la Coalition des 14 en appelant les populations à s’inscrire sur les listes électorales, le président du MCD a par ailleurs faussé compagnie aux responsables de la C14 lors de la grande manifestation de rue organisée le samedi 17 Novembre 2018.

« Depuis que nous avons sorti notre communiqué, sans le dire, c’est la Coalition, elle-même, qui a pris ses distances vis-à-vis de nous, et nous observons. Vous avez écouté des propos de beaucoup de nos amis de l’opposition sur les chaînes de radio, que nous avons posé un acte des plus imméritoires, des comportements qui ne seront pas tolérés. Comme si c’est la première fois que des gens vont outre les décisions qui sont prises au sein de la Coalition. On a vu des partis politiques, membres de la coalition, qui n’ont pas adhéré à certains mots d’ordre. Mais ça n’a pas soulevé autant de tollés. Mais aujourd’hui, le MCD qui s’exprime librement, nous sommes une formation politique comme toutes les autres, alors pourquoi ce traitement de deux poids de mesures. Mais nous assumons nos actes et nous en tirons toutes les conséquences », indique Tchassona Traoré à ce propos dans les colonnes du journal « La Manchette » dans la parution n°43 du 21 novembre 2018.

Pour l’heure, cette « trahison » du parti MCD vis-à-vis de ses compères de la Coalition des 14 est considéré comme un non évènement sur lequel il n’importe pas de s’attarder, selon Brigitte Adjamagbo-Johnson, Coordinatrice de la Coalition des 14 partis de l’opposition.

Réagissez  sur : http://www.africatopforum.fr

Commentaire d'article

Umalis