Politique

Les pavés grondent ce samedi : Les populations de Lomé ont répondu à l’appel de la C14

Selon les itinéraires définis en accord avec les autorités publiques de la ville de Lomé, les populations manifestent dans les rues de Bè (banlieue est de Lomé) pour des revendications allant dans le sens de l’apaisement et de la fin de la crise sociopolitique au Togo.

La manifestation conduite par les leaders de la Coalition des 14 dont le Chef de file de l’opposition, Jean-Pierre Fabre est organisée en deux cortèges. Apparemment, les manifestations publiques du Front Citoyen Togo Debout (FCTD) ont inspiré ce regroupement de partis de l’opposition pour son retour dans les rues. « C’est avec beaucoup de détermination que nous reprenons les manifestations », a d’ailleurs indiqué Jean-Pierre Fabre du parti ANC (Alliance Nationale pour le Changement), membre de la C14. Selon lui, la première préoccupation du peuple togolais n’est nullement les élections. Même si elles doivent être organisées, encore faut-il qu’elles soient « libres, transparentes, équitables et démocratiques ».

Rappelons que la manifestation de ce samedi s’explique par les revendications suivantes :

– la réalisation des réformes constitutionnelles et institutionnelles ;

– la révision du cadre électoral y compris le droit de vote des Togolais de la diaspora ;

– l’arrêt immédiat du processus électoral en cours ;

– la libération des manifestants et acteurs de la société civile arrêtés dans l’exercice de leur droit constitutionnel et la levée de l’Etat de siège de fait des villes de Mango, Bafilo, Sokodé, Tchamba, Kara et des quartiers de Lomé ;

– l’arrêt immédiat des rafles dans les quartiers de Lomé et sur toute l’étendue du territoire ;

– le retour des réfugiés et des déplacés y compris le président national du PNP, Tikpi Atchadam.

Réagissez  sur : http://www.africatopforum.fr

Commentaire d'article

Umalis