Société

« Il est temps que chaque citoyen s’engage pour un Togo nouveau ! », Forces Vives – Espérance pour le Togo

« Sans un engagement citoyen, quelle chance avons-nous de mieux vivre dans notre pays ? », ce fut le thème central de la conférence inaugurale du Forum citoyen et national sur le Devoir de s’engager organisé ce samedi 20 octobre à l’Agora Senghor du Bas-fond du collège St Joseph de Lomé par le mouvement des Forces Vives – Espérance pour le Togo. Des centaines de participants dont des chefs traditionnels, des leaders de la communauté musulmane au Togo, des membres du clergé de l’Eglise catholique et des autres religions chrétiennes, des prêtres traditionnels, des membres de plusieurs associations de la société civile togolaise, des personnalités politiques ainsi que des citoyens et citoyennes ont pris part à cette rencontre.

Après la cérémonie d’ouverture et la conférence inaugurale animée par Prof Maryse Quashie, membre fondateur des Forces Vives, un débat général a eu lieu et les participants ont posé des questions et ont fait des contributions sur l’importance pour chaque citoyen de matérialiser sa volonté de construire un Togo nouveau à travers l’engagement personnel. Ensuite, des acteurs de la société civile togolaise ont donné leurs témoignages sur le prix de l’engagement citoyen à travers un panel sur les formes de l’engagement, modéré par Michel Goeh Akue, Enseignant chercheur au Département d’Histoire à l’Université de Lomé. Par ailleurs, un représentant de la diaspora togolaise s’est exprimé sur la question de l’engagement citoyen.

 

Vue partielle de l’assistance

Notons que l’épouse de Joseph Eza, l’un des responsables du Mouvement Nubueke interpellé et détenu à la prison civile de Lomé depuis plus d’un an, a également interpellé les participants sur l’urgence pour chaque citoyen et citoyenne de s’engager individuellement pour défendre la cause des personnes injustement détenues et pour que la justice et l’Etat de droit puisse régner au Togo.

« Le thème principal de ce forum est s’engager pour changer la nation togolaise. J’attends avec cette grande foule qui a pris part à la rencontre que demain chacun puisse prendre ses responsabilités et s’engager individuellement pour dire NON à un cycle infernal : violence – contestation – élection – dialogue. C’est fini sur la Terre de nos aïeux, nous voudrons avoir un Etat de droit, la démocratie, une élection où le gagnant et le vaincu puisse se serrer la main. C’est l’attente de tout le monde. S’engager dans la citoyenneté, c’est aussi s’engager pour faire développer son milieu et pour lutter contre l’injustice. J’espère que tout participant à ce forum a appris une leçon et chacun s’engagera chez lui », a indiqué Abdoulaye Alassani, citoyen togolais et membre fondateur des Forces Vives « Espérance pour le Togo » à l’issue du forum citoyen et national.

En outre, l’une des participantes s’est également exprimée sur ses résolutions d’après-forum : « J’avais le désir de m’engager pour un mieux-être dans la cité mais j’hésitais encore. Ce forum m’a donné le courage de pouvoir désormais manifester mon engagement comme citoyenne togolaise pour la libération et le développement de mon pays. Je décide de parler de l’engagement citoyen dans mon entourage, dans ma maison et partout où j’irai. Aujourd’hui, il n’est plus question de rester chez soi et dire que le Togo va changer et que Dieu va le faire. J’ai compris que chacun doit faire le pas pour montrer son engagement », a-t-elle laissé entendre. Rappelons qu’une déclaration commune a été lue par les Forces Vives – Espérance pour le Togo à la clôture officielle de l’évènement puis, l’hymne national et la Marche Républicaine ont été exécutées dans un esprit patriotique.

Réagissez  sur : http://www.africatopforum.fr

Commentaire d'article

Umalis