Santé

Togo / Pourquoi pas une fusion entre la médecine traditionnelle et moderne ? Aimes-Afrique se penche sur la question

Dr Michel Kodom de l’ONG Aimes-Afrique

L’ONG Aimes-Afrique du Togolais Dr Michem Kodom en collaboration avec Aktion PIT Togohilfe ont effectué en fin de semaine dernière une mission à Badou (préfecture de Wawa). L’objectif est de renforcer les capacités des tradithérapeutes togolais et penser à une collaboration fructueuse avec les médecins traditionnels.

En effet, une formation axée sur le thème d’une synergie d’action entre la médecine traditionnelle et la médecine moderne a été organisé à l’endroit des agents de santé de cette localité. Le Code de la santé publique du Togo a été distribué aux participants à l’issue de la rencontre et un point focal de la médecine traditionnelle a été désigné pour coordonner et assurer le suivi des recommandations.

Par ailleurs, une mission médico-chirurgicale gratuite a eu lieu en faveur des populations de Badou dans le cadre de cette mission incluse dans le projet dénommé : « Santé Espoir Pour Tous (SRPT) ». Plus de deux mille (2000) patients pris en charge, cent-cinquante-six (156) opérations (dont quarante (40) en ophtalmologie et cent-seize (116) en chirurgie générale et gynécologie) : tel est le bilan de la visite des médecins de Aimes Afrique et de l’ONG Aktion PIT Togohilfe dans quatre villages de la préfecture de Wawa à savoir Tomegbé, Zogbegan, Eketo et Doumé.

Réagissez  sur : http://www.africatopforum.fr

Commentaire d'article

Umalis