Politique

Togo / Est-ce à la Coalition des 14 de décider qui est de l’opposition ou qui ne l’est pas ? s’indigne l’UFC

La contestation du statut de parti d’opposition de l’Union des Forces du Changement (UFC) et son « exclusion » de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) continuent de faire débat. La question s’est réduite à une confrontation verbale sur les médias entre Dr Ekoué Gada Folly, Conseiller du président de l’UFC et Eric Dupuy, Conseiller en communication de la C14 dans la journée de ce jeudi.

En effet, le parti de Gilchrist Olympio trouve légitime sa présence en tant que parti d’opposition parlementaire au sein de la nouvelle CENI en recomposition. Mais, la Coalition des 14 partis de l’opposition lui oppose un refus catégorique. Ainsi, l’UFC exige la création d’un cadre de discussion avec la Coalition des 14 en vue de discuter de leurs divergences et de trouver un terrain d’entente. « Le parti (UFC, ndlr) fait cette demande et laisse la voie ouverte aux autres partis de l’opposition parlementaire à savoir l’ANC, le CAR, l’ADDI. Comme nous respectons tout le monde, venez, parlons et que cela soit réciproque », a déclaré ce jeudi matin Dr Ekoué Gada Folly, Conseiller à l’UFC dans une émission sur radio Taxi FM.

« Pourquoi faire ? », lui répond plus tard dans la soirée Eric Dupuy, Conseiller en communication de la C14 joint par téléphone par Africa Full Success. Avant de renchérir : « Est ce que l’UFC était au dialogue ? Le cadre du dialogue était bien défini. C’est une décision du comité de suivi. Est ce que l’UFC venait aux discussions du comité de suivi? ». Comme devoir de mémoire, Eric Dupuy fait référence à l’accord entre l’UFC et le RPT d’antan devenu Unir. « Tous les togolais savent que depuis le fameux accord de 2010 entre le RPT/UNIR et l’UFC, M. Gilcrist Olympio et M. Faure Gnassingbé sont ensemble. Ils vivent ensemble, ils dorment ensemble et donc ça ne doit rien coûter au RPT/UNIR de leur donner un siège. C’est aussi ça l’amitié », a déclaré en substance l’homme politique.

A cette allure, l’on craint une possible entente entre la Coalition des 14 et le parti UFC.

Réagissez  sur : http://www.africatopforum.fr

Commentaire d'article

Umalis