Politique

« Des Gerry Taama sont encore minoritaires au Togo », indique le président du NET

Copyright / Crédit Photo alome.com

Alors qu’il était allé se faire recenser à Elavagnon, Gerry Taama s’est confié à Ignace Takoula par rapport aux dernières activités de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI). Il n’a pas manqué de donner ses impressions sur certaines questions politiques.

Selon le président du parti NET (Nouvel Engagement Togolais), la mobilisation des populations pour le recensement lancé par la CENI est celle des recensements précédents. « Les populations de ces zones ont vite compris la nécessité d’avoir une carte électorale comme un parapluie en saison des pluies. S’il ne pleut pas, ce n’est pas grave, mais s’il pleut, on est bien content de l’avoir avec soi. C’est la même chose pour les élections. Avoir sa carte d’électeur est une garantie. Et les populations l’ont très bien compris », a-t-il indiqué. En ce qui concerne la sortie de son parti de la CENI, Gerry Taama a précisé qu’il s’agit « d’une sortie volontaire pour l’intérêt du peuple togolais » et non d’une expulsion comme l’auraient pensé certains observateurs.

Pour l’homme politique, un renouvellement de la classe politique togolaise est impératif. « Nous avons un peuple qui aspire au changement, mais il ne trouve pas encore les leaders politiques capables de porter ces aspirations. (…) C’est au niveau des partis traditionnels de l’opposition que ça coince. Des Gerry Taama sont encore minoritaires au Togo. Jeunesse du Togo, prenez le pouvoir qui vous revient ! Plus de 50% de la population togolaise a moins de 35 ans, et ils sont moins de 1% dans les instances décisionnelles des partis politique. Il faut que ça change », tonne-t-il.

Réagissez  sur : http://www.africatopforum.fr

Commentaire d'article

Umalis