Développement

DSP 2016 – 2020 / Faire de l’agriculture un maillon essentiel du développement économique au Togo

Une réunion de concertation a été organisée ce mardi à Lomé autour de la revue du Document de Stratégie Pays (DSP) 2016 – 2020 combinée avec la revue du portefeuille du Groupe de la Banque Africaine de Développement (BAD). Cette institution bancaire joue le rôle de catalyseur pour la mobilisation de ressources en vue de la mise en œuvre du DSP 2016-2020.

Présidée par Mongo Aharh-Kpessou, Secrétaire permanent chargé des reformes au ministère de l’Economie et des Finances et Khadidia Diabi, la représentante de la BAD au Togo, cette réunion a également vu la participation du ministre togolais en charge de l’Agriculture, Ouro-Koura Agadazi. La Banque Africaine de Développement (BAD) a pour mission d’aider l’économie togolaise à exploiter ses atouts et à atténuer par la même occasion l’effet des contraintes climatiques.

Pour les deux prochaines années, « il sera nécessaire de poursuivre et de renforcer la mise en œuvre de la stratégie pays de la BAD et d’autres partenaires puis de veiller à ce que l’exécution desdits projets se fasse d’une façon efficace et dans les délais prescrits », a indiqué Mongo Aharh-Kpessou, le Représentant du ministre de l’Economie et des Finances.

En effet, le développement des pôles de croissance inclusive et de compétitivité agroindustrielle ainsi que l’appui à la gouvernance financière, sectorielle et locale sont les deux piliers essentiels de cette stratégie. A terme, il est recherché l’accroissement économique, la création d’emplois et l’amélioration des conditions de vie des populations rurales à travers le développement intégré des pôles agricoles avec les agropoles et l’accès à l’énergie.

Réagissez  sur : http://www.africatopforum.fr

Commentaire d'article

Umalis