Culture & Réligion

« Avoir 45 ans et vivre encore chez les parents », ces mots du rappeur Elom 20ce pour dénoncer les maux du Togo

Copyright / Image pan-african-music.com

D’après les derniers développements de l’actualité sociopolitique, les élections législatives pourraient être un pas vers le dénouement de la crise. Cependant, ce qui préoccupe le rappeur et fervent panafricaniste togolais Elom 20ce, c’est la cohésion sociale, la liberté pour tous les togolais et un environnement propice au développement de toutes les couches sociales.

« (…) Je pense que quand tu vis dans un pays africain où tu as la volonté de créer, de faire avancer les choses et que l’environnement n’est pas propice, ça fait déjà peser sur toi une forme de menace. On a des rêves pour notre pays, pour ce continent. On ramène tout à la politique mais au fond tout ce que ces gens qui manifestent demandent c’est de vivre en hommes libres », a-t-il déclaré il y a un an au micro d’Hortense Volle (pan-african-music.com).

« Ce qui se passe au Togo est inédit et même si ça n’aboutit pas concrètement cette fois, ça va ouvrir une voie essentielle pour les années à venir. (…) On a envie d’être libres, de vivre dignement. On ne veut pas avoir 45 ans et vivre chez nos parents.  On ne veut pas avoir 30 ans et demander de l’argent à nos parents, on veut au contraire pouvoir les aider », a déploré Elom 20ce en traduisant l’aspiration de la jeunesse togolaise confrontée au chômage, au sous-emploi ou à la galère.

Réagissez  sur : http://www.africatopforum.fr

Commentaire d'article

Umalis