Politique

Elections au Togo/ Nicolas Lawson diagnostique : « Faure Gnassingbé et son gouvernement sont dans un égarement total »

Moins actif sur la scène politique depuis quelques temps, Nicolas Lawson n’a pas résisté à l’envie de se prononcer sur l’actualité courante : les activités de la CENI malgré les différentes protestations. Interviewé ce jeudi sur la radio privée Kanal FM, le président du Parti du Renouveau et de la Rédemption (PRR) estime que la CENI devrait se ressaisir et annuler ces élections.

Pour Nicolas Lawson, Organiser des élections dans ce climat est la dernière chose qui pourrait mettre fin à la crise togolaise.

« Les élections ne peuvent pas créer le climat d’apaisement que nous souhaitons et la remise en ordre de la vie de cette nation. La société togolaise est fondamentalement déstabilisée », soutient-il.

Pour cet acteur politique, « il faudrait plutôt restructurer la société avant toute élection. Il y a une situation qui n’est pas saine. Des individus ne peuvent pas se lever et décréter qu’il faut organiser des élections locales ».

« C’est pour arriver à quoi ? »  Questionne Nicolas Lawson. « La gestion même de cette nation est gangrenée, criminelle et corrompue. C’est pour cela que les Togolais veulent manifester, veulent se soulever, parce qu’il y a trop de misère. Donc, la solution n’est pas une question d’organiser des élections(…) Ces élections législatives et locales ne vont qu’envenimer la situation », autant de constats qui font dire à Nicolas Lawson que le président togolais Faure Gnassingbé et son gouvernement  « sont actuellement dans un égarement total et ne savent pas le danger auquel ils font courir le peuple togolais en voulant organiser à tout prix les élections ».

Par conséquent, Nicolas Lawson pense que mettre fin au processus électoral est la décision la plus sage que devrait prendre le parti au pouvoir. «  Il faut refaire un référendum, appeler le peuple à se prononcer sur une nouvelle constitution et à partir de là, on peut repartir sur de nouvelles  bases », propose, de ce fait, l’acteur politique.

Réagissez  sur : http://www.africatopforum.fr

Commentaire d'article

Umalis