Economie

Cadre fiscal / De l’importance des pays de la CEDEAO de se doter d’un instrument harmonisé

Dans la Communauté Economique des Etats de l’Afrique des l’Ouest (CEDEAO), le principe d’intégration régionale doit être partagé par tous les pays et, aucun domaine de développement ne doit être exclus. C’est l’avis de Mamadou Traoré, le Commissaire de l’organisation régionale. Cependant, ce défi semble difficile à relever.

Aujourd’hui, chaque Etat de la communauté dispose d’un code d’investissement propre à lui. Malheureusement, cette situation accentue la concurrence entre les Etats au lieu de favoriser des complémentarités en vue de faciliter l’intégration sous-régionale tant souhaitée. « Il est important pour les pays membres de créer un marché commun qui sera régit par un instrument harmonisé unique afin de réduire les risques et attirer beaucoup d’investisseurs », indique Mamadou Traoré.

A cet effet, des experts sont en réunion depuis ce mercredi pour étudier un document de référence qui permettra aux pays de la CEDEAO de parvenir à une véritable harmonisation dans les prochaines années. Pour sa part, Bernadette Legzim-Balouki, la ministre togolaise en charge du Commerce, reste optimiste.

Réagissez  sur : http://www.africatopforum.fr

Commentaire d'article

Umalis