Education

Le ministre Broohm en guerre contre les universités privés qui utilisent le nom de l’État pour leurs business

Le Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche, Octave Nicoué Broohm part en guerre contre les universités privées qui versent dans la « surenchère » pour attirer beaucoup d’apprenants à la veille de la rentrée. Dans un communiqué, il promet des poursuites judiciaires contre les responsables de ces établissements qui utilisent le nom de l’État et du CAMES pour leurs business.

« Des poursuites judiciaires y compris la mise sous scellé des locaux des établissements sont prévus contre ceux qui refuseront d’obtempérer. Par ailleurs, je compte sur la bonne collaboration et l’engagement de tous au service de l’excellence et de la qualité dans l’enseignement supérieur de notre pays », lit-on dans le communiqué.

« La reconnaissance de l’État togolais, l’accréditation du CAMES » sont quelques formules utilisées par les responsables de ces établissements dans les publicités pour attirer plus de personnes. Pour information, le ministère rend publique une liste des écoles reconnues par l’État togolais à la veille de chaque rentrée afin d’aider les parents et étudiants.

Réagissez  sur : http://www.africatopforum.fr

Commentaire d'article

Umalis