Politique

« Les chefs d’États de la CEDEAO ont choisi le côté de Faure Gnassingbé », Djimon Oré

La Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) a déjà dévoilé le chronogramme des élections législatives prévues le 20 décembre prochain. Une date a été également arrêtée pour les locales et le référendum. La Commission a rencontré lundi et mardi les partis politiques, les professionnels des médias et les acteurs de la société civile à cet effet.

Se prononçant sur le sujet, le président du Front des Patriotes pour la Démocratie (FPD) et député à l’Assemblée Nationale Djimon Oré, estime que c’est une « mascarade » et appelle le peuple à prendre son destin en main. « Le bas peuple comprendra un jour, tôt ou tard qu’il faut se lever et renverser tout et être maître de son destin », a-t-il laissé entendre. Selon lui, la coalition des 14 s’est alliée avec le régime pour « pour narguer le peuple ».

A cela s’ajoute l’inaction de la CEDEAO face à la poursuite du processus électoral par la CENI. Les chefs d’États de la CEDEAO ont pris parti pour Faure Gnassingbé et ont décidé de le maintenir au pouvoir, conclut le député.

Quant à la participation de son parti aux élections, l’homme indique que cette décision appartient au Conseil national de sa formation politique qui siégera bientôt pour se prononcer.

Réagissez  sur : http://www.africatopforum.fr

Commentaire d'article

Umalis