Politique

Fin de la crise au Togo / Face au défaitisme de la C14, la facilitation guinéenne rassure…

Tibou Kamara

Des deux jours de travaux de la 1ère réunion du Comité de suivi des recommandations de la CEDEAO du 31 juillet, les responsables des 14 partis de l’opposition sont sortis déçus et déboussolés. Ils pensent d’ores et déjà à reprendre les manifestations de rue qu’ils avaient abandonnées en prêtant foi à la promesse d’une volonté politique d’alternance du pouvoir en place. Pour le ministre guinéen Tibou Kamara, Représentant du président Alpha Condé, il y a encore de l’espoir pour une sortie pacifique de crise au Togo.

« Nous venons de très loin ; nous sommes dans un processus qui nécessairement va rencontrer des goulots d’étranglement, mais à travers la volonté qui anime chacune des parties et la persévérance de la médiation, nous parviendrons à des solutions satisfaisantes pour tous. (…) Il est de notre devoir de contribuer à ce que la CENI connaisse la recomposition souhaitée par toutes les parties, de manière qu’elle contribue à renforcer la crédibilité du processus électoral en cours », indiquait Tibou Kamara à l’issue des 48 heures de travaux.

En outre, l’émissaire du président guinéen Alpha Condé a exprimé sa certitude que « la question de la CENI trouvera une solution quand un compte-rendu sera fait aux facilitateurs, parce que cette question est le gage d’un climat de confiance plus important dans le processus électoral ».

Réagissez  sur : http://www.africatopforum.fr

Commentaire d'article

Umalis