Culture & Réligion

Togo / « Où se cachent les profanateurs de mosquée ? » Le gouvernement doit forcément les dégoter

Spéro Mahoulé, Président du CACIT-Togo (Copyright / Image alome.com)

Dans les banlieues environnantes de Lomé, le scénario noir de la profanation en série des mosquées par des individus non encore identifiés continue, au grand dam des musulmans qui ne savent plus où donner de la tête. Malgré les promesses du ministre de la sécurité de retrouver les coupables, jusqu’à présent rien à signaler. La CACIT et la PCJV reviennent à la charge.

En effet, le Collectif des Associations pour la lutte Contre l’Impunité au Togo (CACIT) et la Plateforme Citoyenne Justice et Vérité (PCJV) « appellent les autorités compétentes, garantes de l’exercice de la liberté de religion et de réunion, à rechercher, à poursuivre et à sanctionner toute personne impliquée dans l’exécution de ces actes répréhensibles qui risquent d’entacher la paix, la quiétude et le vivre ensemble au sein des populations togolaises ».

Le gouvernement, a-t-il oublié son devoir de sauvegarder la paix et la sécurité dans le pays, tout en remédiant à l’impunité dont jouissent certaines personnes ? « Au nom de la paix, du respect des droits de l’Homme et de la réconciliation nationale, l’Etat doit faire l’effort de faire la lumière sur les nombreux cas de violences et de violations des droits humains, et travailler sur l’effectivité de la lutte contre l’impunité dans le pays », conclut les deux organisations dans une déclaration conjointe rendue publique.

Réagissez  sur : http://www.africatopforum.fr

Commentaire d'article

Umalis