Politique

Togo / « L’actuelle CENI est l’émanation d’un seul parti politique », regrette Prof David Dosseh

« Le chien aboie, la caravane passe », serait-on tenter de dire en analysant l’indifférence de l’institution nationale en charge de l’organisation des élections au Togo. Malgré les bourdonnements du côté de l’opposition, la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) poursuit son travail de façon unilatérale. Ce que dénonce également, Prof David Dosseh, le 1er porte-parole du Front Citoyen Togo Debout (FCTB).

« La CENI actuelle est monocolore, elle est l’émanation d’un seul parti politique. En sa composition actuelle, je pense qu’elle ne peut rien faire qui puisse être gage de crédibilité, de transparence et d’honnêteté. (…) Et donc, avant de pouvoir définir le cadre des prochaines élections, il est important qu’il y ait un consensus autour de cette CENI, autour de sa composition, autour des actes qu’elle doit poser », a indiqué Prof David Dosseh dans une interview accordée au confrère La Machette.

Pour l’universitaire, il faudra annuler ce que la CENI a entrepris jusqu’alors et tout recommencer à zéro. « Il faut revoir les éléments importants du processus électoral, revoir le cadre électoral dans son ensemble. Sans réforme, il sera difficile d’organiser des élections crédibles au Togo. Il faut que ces élections se fassent de la façon la plus transparente possible », a-t-il expliqué.

Ainsi, appelle-t-il la Coalition des 14 partis de l’opposition togolaise, la société civile et le comité de suivi de la CEDEAO à poser les bases saines pour de futures élections qu’elles soient législatives, locales ou présidentielles.

Réagissez  sur : http://www.africatopforum.fr

 

Commentaire d'article

Umalis