Diplomatie

Diplomatie togolaise / Le gouvernement chante les « louanges » de Faure Gnassingbé

Un Conseil des ministres s’est tenu vendredi 03 août en présence du Chef de l’Etat de la République, Faure Gnassingbé. Au cours de cette première rencontre après l’organisation en deux (2) jours dans la capitale togolaise de trois rencontres diplomatiques, le Premier Ministre Komi Selom Klassou a pris la parole au nom du Gouvernement pour adresser de « très sincères et respectueuses félicitations » au Président de la République.

En effet, un encensement bien mérité a été rendu à Faure Gnassingbé au début du Conseil des ministres « pour son leadership à la tête de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) entre juin 2017 et juillet 2018 ». Selon le Chef du gouvernement togolais, sous la présidence de Faure Gnassingbé, « la CEDEAO a enregistré des avancées significatives qui ont été incontestablement saluées par les différents acteurs de l’espace communautaire de même que par des observateurs avisés de la Communauté Internationale ».

En effet, les efforts de l’ancien président en exercice de la CEDEAO ont été remarqués « dans le domaine de la libre circulation des personnes et des biens dans l’espace CEDEAO ». Le leadership de Faure Gnassingbé a en outre permis de régler « des crises majeures survenues dans certains pays de l’espace CEDEAO et d’organiser simultanément trois sommets (CEDEAO-CEEAC / UEMOA / CEDEAO) qui viennent de se tenir du 30 au 31 juillet 2018 ». Par ailleurs, le Chef de Gouvernement a souligné le rôle primordial joué par le Président de la République dans la mutualisation des efforts des pays membres en vue de lutter efficacement contre les menaces à la paix et à la sécurité, menaces liées à la prolifération des groupes terroristes.

« L’histoire retiendra que c’est sous la présidence du Chef de l’Etat Faure Gnassingbe que les deux organisations communautaires, la CEDEAO et la CEEAC, représentant plus de 50% des pays membres de l’Union Africaine ont pu tenir leur premier sommet conjoint, preuve que le Togo marque des points tangibles pour l’intégration effective des peuples, un vœu cher aux Pères fondateurs de l’UA », a conclu le Premier ministre.

Réagissez  sur : http://www.africatopforum.fr

Commentaire d'article

Umalis