Sports

Mamah Abdul Gafarou : « Comment et pourquoi j’ai quitté la sélection togolaise… »

Pour ceux qui s’en rappellent encore Mamah Abdul Gafarou  a longtemps joué sous les couleurs nationales du Togo.  Aujourd’hui, l’ancien Epervier évolue au sein du club de FK Ventpils . Mais le souvenir des anciens jours ne s’est pas pour autant  estompé. S’exprimant sur le site radiosportfm.tg, le joueur est revenu sur des moments clés de sa carrière au sein de l’équipe nationale.

A 32 ans, Mamah Gafarou enregistre une riche carrière dans l’Est de l’Europe. Ayant officié en 2005 au Sheriff Tiraspol, l’international togolais a aussi passé une saison en Russie à l’Alania Vladikavkaz avant de retourner en Moldavie au Dacia Chisinau pour enfin découvrir la Lettonie avec le FK Ventspils.

Toutefois, le latéral droit dit ne pas oublier les bons moments passés avec ses frères togolais. «  J’ai passé de très bons moments avec le Togo. J’ai côtoyé Adebayor que je connais bien et qui est un très grand joueur. Mes meilleurs moments sont liés à la CAN, mais j’ai aussi eu une grosse déception avec le Mondial 2006 où je participe à toute la qualification, mais je me blesse avant la Coupe du Monde et je ne peux pas jouer. C’était une période frustrante », s’est-il souvenu.

Quant à ce qui concerne les circonstances de son départ, le joueur ne pas fait de mystère.  « C’est assez simple. Un directeur sportif du Sheriff était à Lomé. Il m’a vu jouer et m’a fait venir en Moldavie. Il passe énormément de temps en Afrique pour trouver des joueurs. Je lui ai plu et il a directement tout fait pour me faire venir en Moldavie », révèle t-il..

Ce départ a permis à Mamah de vivre de nouvelles expériences tant belles qu’amères qu’il n’a pas manqué de partager. « La Russie, c’est encore autre chose. Les stades sont grands, il y a du public, tu joues contre de grands joueurs, les installations sont d’un autre niveau. Mon meilleur souvenir c’est un déplacement au Spartak Moscou où il y avait une très grosse ambiance. C’est l’un de mes meilleurs souvenirs en tant que footballeur. Malheureusement, nous n’avons pas réussi à nous maintenir, nous sommes descendus en D2 et ils ont dû dégraisser l’effectif. J’ai dû partir … »

Après un duel avec les albanais de Luftetari d’où il est sorti vainqueur, l’international togolais va, sous la houlette de son club croiser les crampons  avec les Girondins de Bordeaux en Ligue Europa lors du match retour qui a lieu le 2 Août  en France.

Réagissez  sur : http://www.africatopforum.fr

Commentaire d'article

Umalis