Politique

« Kara, c’est le lieu où on touche du doigt la misère togolaise », déplore Me Kpandé-Adzaré

Me Raphaël Kpandé-Adzaré (Photo telegramme228.com)

Le scandale de la chanson sur Tikpi Atchadam continue de susciter des réactions diverses. Pour sa part, Me Raphaël Kpandé Adzaré, 2ème porte-parole du Front Citoyen Togo Debout (FCTB) ne comprend pas que des citoyens continuent de faire allégeance au régime en place malgré la misère ambiante dans cette localité.

Alors que certains togolais condamnent le Chef de l’Etat pour son silence devant les railleries proférées à l’endroit de Tikpi Atchadam le jeudi dernier lors des Evala à Pya, Me Raphaël Kpandé-Adzaré tente plutôt d’analyser le comportement des « compositeurs » de cette chanson de circonstance. Considéré par l’opinion comme le fief du régime en place, Kara traîne pourtant la réputation de la ville où la misère se respire même dans l’air. « C’est le lieu où on touche du doigt la misère », a indiqué le 2ème porte-parole du Front Citoyen Togo Debout (FCTB).

« J’espère qu’un jour, le voile de la manipulation, le voile de la peur, le voile de la culture de la médiocrité et du désir de complaisance sera levé sur certains peuples au Togo. J’espère que ce jour-là, il ne sera pas trop tard pour comprendre que les citoyens togolais continuent par soutenir un régime qui a brisé l’espoir de tout un peuple », se désole-t-il au micro des confrères de Victoire Fm ce vendredi.

Réagissez  sur : http://www.africatopforum.fr

Commentaire d'article

Umalis