Justice

Affaire MMLK/Grimaldi: il s’agit d’une décision provisoire selon le mouvement

Le verdict de l’affaire MMLK/Grimaldi-Togo est connu depuis lundi dernier. Le président du Mouvement Martin Luther King (MMLK), Pasteur Edoh Komi, écope de 12 mois avec sursis en attendant le délibéré du juge le 27 août prochain. Ainsi donc, le MMLK tient à rappeler aux uns et aux autres qu’il s’agit d’une décision provisoire et que le pasteur Edoh Komi n’est pas mis en prison. Lecture !

MISE AU POINT DU MOUVEMENT MARTIN LUTHER KING RELATIVE À L’AFFAIRE GRIMALDI

Des rumeurs persistantes font d’état de l’arrestation du président du mouvement Martin Luther KING dans l’affaire qui l’oppose à la société Grimaldi-Togo. A cet effet, le MMLK tient à faire cette mise au point suivante :

Le 9 juillet 2018, le Président du mouvement Martin Luther KING et ses 3 coaccusés ont comparu devant la chambre correctionnelle du Tribunal de 1ère Instance de Lomé suite à une plainte de la Société Grimaldi-Togo pour diffamation, atteinte à l’honneur et menaces. Au cours de l’audience, le ministère public, dans son réquisitoire a retenu contre le Président du MMLK et ses coaccusés une peine de condamnation de 12 mois assortie entièrement de sursis.

Cette décision provisoire n’équivaut ni à une arrestation ni à un emprisonnement du Président du MMLK comme le laissent entendre les allégations publiées ça et là sur les réseaux sociaux. Cette peine provisoire fut elle, pourrait sembler selon l’opinion nationale une manière de  restreindre la liberté et l’engagement du Président du MMLK dans ses actions de veille citoyenne, de justice sociale et de défense des droits des citoyens mais il y a lieu d’attendre le jugement définitif à l’issue du délibéré prévu le 27 août prochain avant de tirer les conclusions qui s’imposent.

Aussi, des considérations politiques qui accuseraient-elles un parti politique d’être tapis dans l’ombre pour condamner le pasteur EDOH komi et ses coaccusés, sont imaginaires et non fondées.

Par ailleurs, le Mouvement Martin Luther KING tient à rappeler qu’il reste et demeure une organisation de défense des droits de l’homme au service de tous sans tenir compte d’appartenances politiques et  religieuses. Le MMLK tient à rassurer les uns et les autres que le Pasteur EDOH komi n’est ni arrêté ni emprisonné et remercie tout le peuple  pour l’intérêt qu’il porte à son président et aux actions de son organisation en tant que la Voix des Sans Voix.

Fait à Lomé , le 12 juillet 2018

Le Secrétaire Administratif,

AGBENENE KOFFI

Commentaire d'article

Umalis