Société

Fermeture de la morgue du CHU SO, la LCT fait des propositions au ministre

Comme annoncé, le président de la Ligue des Consommateurs du Togo (LCT), Emmanuel Sogadji a adressé un courrier au Ministre de la Santé et de la Protection Sociale, Prof Moustapha Mijiyawa sur sa décision de fermer la morgue du Centre Hospitalier Universitaire (CHU) Sylvanus Olympio pour des travaux de réfection. Afin d’éviter des désagréments à la population, la LCT fait des propositions sous forme d’alternatives au ministre. Lecture!

Lomé, le 04 Juillet 2018

Réf : 68/07/18/LCT/P

Le Président
A

Monsieur Ministre de la Santé et de la Protection Sociale

Lomé.

Objet : votre décision de fermeture de la Morgue du CHU SO

Monsieur le Ministre,

La Ligue des Consommateurs du Togo (LCT) a eu écho de votre décision de fermer la morgue du CHR Sylvanus Olympio en vue de sa réfection à travers un communiqué en date du 3 juillet 2018.

Dans ledit communiqué, vous demandez par ailleurs aux familles éplorées dont les corps des parents ou proches défunts sont encore conservés à ladite morgue de procéder à leur retrait ou de les déplacer vers les morgues des autres villes au plus tard le samedi 14 juillet 2018.

Monsieur le Ministre, la Ligue trouve bonne l’idée d’une réfection de la morgue en vue de la rehausser à la norme standard, sauf que le déplacement des corps vers d’autres centres occasionnera des coûts supplémentaires aux familles.

De plus, les morgues que vous avez indiqué ont visiblement une faible capacité d’accueil ce qui amène la Ligue à douter de leur capacité à conserver les dépouilles venant de Lomé. En outre, la Ligue se pose la question de savoir ce qui sera fait des dépouilles problématiques, d’autant puisque leur mise en terre manu militari n’est pas possible.

Pour éviter tout désagrément sur les populations, la Ligue propose :

Que la procédure en cours soit suspendue le temps de prendre des mesures pour la conservation des corps dans l’enceinte du CHU Sylvanus Olympio ou ailleurs (au frais de l’Etat) avant le démarrage des travaux de réfection.

Suspendre le projet de réfection et aménager un autre endroit provisoire pouvant accueillir les corps (cela permettra au CHU SO d’agrandir sa capacité d’accueil si cela était vraiment l’objectif de votre projet de réfection)

Vu l’urgence du dossier, la Ligue vous invite impérativement à rapporter votre décision car, elle restera vigilante pour la suite du problème.

Veuillez recevoir, Monsieur le Ministre, l’expression de nos considérations distinguées.

SOGADJI Hoélété Yao

 

Commentaire d'article

Umalis