Politique

Le président du NET agressé à Bruxelles lors de sa tournée européenne

Alors que l’agenda établi pour Gerry Taama en marge de son voyage d’affaires en Europe l’a conduit à la rencontre de ses compatriotes de la diaspora belge, un incident inattendu s’est produit. L’homme politique, membre du groupe des Centristes, s’en est sorti heureusement indemne. Cependant, son parti condamne cet évènement abject avec la dernière rigueur.

COMMUNIQUÉ DU NOUVEL ENGAGEMENT TOGOLAIS

Le bureau du Nouvel Engagement Togolais a appris ce samedi 23 juin 2018 l’agression lâche et barbare menée par quelques individus de la diaspora Togolaise en Belgique  sur la personne du président du NET Gerry Komandega TAAMA.

En effet, en visite d’affaires dans plusieurs pays européens, le président du NET a souhaité avoir une rencontre directe et franche avec les compatriotes de la diaspora autour de la crise politique que connaît le Togo et les propositions du NET pour une sortie de crise. C’est ainsi que ce samedi, il était présent à Bruxelles pour des échanges avec des togolais résidant dans la capitale belge. La réunion à peine commencée que certains individus animés de desseins nuisibles, qui manifestement n’ont rien compris aux principes élémentaires de la démocratie, ont pris d’assaut la salle de réunion, scandant des slogans hostiles à la personne du président Gerry K. TAAMA. Munis d’œufs et d’armes blanches, ils n’ont pas hésité à en faire usage, trahissant du coup leurs intentions macabres.

Le bureau du Nouvel Engagement Togolais condamne avec rigueur cet acte lâche et abject commis par des individus à la solde d’une cause qu’eux et leurs mandataires sont seuls à connaître.

Le Nouvel Engagement Togolais pour sa part poursuivra résolument la mission qui est le sien, celui de faire la politique autrement. Le parti rappelle que cet incident mineur n’entame en rien sa détermination à œuvrer et apporter sa contribution au titre de l’opposition, à la résolution de la crise politique au Togo.

Le NET tient enfin à rappeler que ces micros agitateurs ne sont qu’une poignée d’individus et ne représentent en rien la diaspora Togolaise attachée aux valeurs de paix et de vivre ensemble.

Fait à Lomé le 23 Juin 2018

Le Secrétariat Général

Réagissez  sur : http://www.africatopforum.fr

Commentaire d'article

Umalis