Développement

Tous les togolais devraient avoir accès aux sources énergétiques d’ici 2030 : Le gouvernement s’engage!

Photo: alome.com

Le Salon international des énergies renouvelables, Intersolar Europe édition 2018 se tient depuis le 19 jusqu’au 22 juin à Munich en Allemagne. Les énergies renouvelables sont le point d’attraction de cette grande rencontre à laquelle participent plus de 150 pays dont le Togo. Le pays est représenté par Dederiwe Ably-Bidamon, ministre des mines et de l’énergie.

Le salon Intersolar Europe est le plus grand salon mondial pour l’industrie solaire avec des exposants dans le domaine du stockage de l’énergie et de la combinaison du photovoltaïque et du stockage de l’énergie. C’est un lieu de rendez-vous entre les fabricants, les fournisseurs, les grossistes, les prestataires de services et les partenaires de l’industrie solaire.

A ce salon, près de 1200 exposants des énergies renouvelables exhibent leur savoir-faire à environ 50 000 visiteurs venus de différents horizons.

En marge de cette exposition, plusieurs panels ainsi qu’une section ministérielle est au programme des activités.

Le ministre togolais des mines et de l’énergie, Marc Dederiwe Ably-Bidamon a saisi la tribune pour faire le point des progrès réalisés par le Togo en matière d’accès à l’énergie notamment en ce qui concerne le solaire.

Selon le ministre, sur la base des actions menées par le chef de l’Etat togolais en la matière, tous les togolais devraient avoir accès aux sources énergétiques à l’horizon 2030. Le pays pourrait dans le même temps contribuer de 50% aux énergies renouvelables dans le mix énergétique d’ici à la même période.

« Le Togo ambitionne d’atteindre son indépendance énergétique. De ce fait, le gouvernement togolais est résolument engagé à œuvrer pour le développement des énergies renouvelables pour l’atteinte de cet objectif», a affirmé M. Ably-Bidamon.

Dans cet élan, à en croire le ministre togolais, les autorités togolaises travaillent pour l’augmentation de la capacité de production d’électricité avec la construction de centrales solaires de 50 MWc, et celle de trois (03) centrales micro-hydroélectrique d’une puissance totale de 108 MW (Sarakawa 24,2 MW, Titira 24 MW, Tetetou 60 MW).

Commentaire d'article

Umalis