Santé

Togo / Contractualisation des structures sanitaires publiques : Le CHR de Sokodé s’ajoute à la liste

C’est dire que l’Etat aurait décidé de confier la gestion de tous les centres hospitaliers publics du pays à des structures privées. En l’espace de quelques jours seulement et presque quotidiennement, le vent de la contractualisation a soufflé sur le Centre Hospitalier Régional (CHR) de Dapaong, le Centre Hospitalier Universitaire (CHU) de Kara et le Centre Hospitalier Régional (CHR) de Sokodé.

Hier, Moustapha Mijiyawa, ministre de la Santé et de la Protection Sociale était à Sokodé pour sceller le contrat « d’adoption ». De l’avis du ministre, le gouvernement a choisi l’approche contractuelle en vue « d’harmoniser les ressources par rapport aux prestations et à la satisfaction des populations ». « Cette approche va permettre à l’hôpital de dégager plus de bénéfices et d’investir dans un fonctionnement optimum, l’objectif étant la satisfaction de la population et d’arriver à une meilleure gestion des hôpitaux publics », a-t-il ajouté.

Notons que la contractualisation n’est en rien une privation des institutions sanitaires publiques. C’est un processus par lequel la gestion de ces structures publiques est confiée à des entités privées. Selon les pouvoirs publics, la phase pilote de la contractualisation des Centre Hospitalier Régional d’Atakpamé, Centre Hospitalier Préfectoral de Blitta et Centre Hospitalier Universitaire Sylvanus Olympio a été satisfaisante.

Réagissez  sur : http://www.africatopforum.fr

Commentaire d'article

Umalis