Politique

Togo / Le mémorandum des forces vives de la nation remis à la CEDEAO mercredi

Le mémorandum conjointement rédigé par le Front Citoyen Togo Debout (FCTB) et la Coalition de la Diaspora Togolaise (CODITOGO) est désormais entre les mains de la Communauté Economique Des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO). Il est attendu de l’institution sous-régionale une feuille de route pour guider le Togo vers une sortie de crise pacifique. Dans cette démarche, ces deux Organisations de la Société civile ont apporté leurs contributions.

En effet, les responsables du Front Citoyen Togo Debout (FCTD) ont été reçus hier par le représentant de la CEDEAO à Lomé. Le document dit « Mémorandum des forces vives de la nation » a été remis à ce dernier. Selon ce mémorandum dont le contenu a été rendu public quelques heures plus tard, il est fondamental pour les pouvoirs publics du pays de « repenser les institutions pour qu’elles jouent enfin leurs rôles ». Par ailleurs, ces deux associations (FCTD et CODITOGO) trouvent que, seule une transition politique marquera « la fin des turbulences sociopolitiques générées par la mal gouvernance et ouvrira la voie à une ère caractérisée par plus de liberté, de démocratie et de responsabilité ».

En outre, « il faut mettre en place une force d’interposition six mois avant et après les élections. La sécurité, la paix au Togo et dans la sous-région sont à cette condition », indique le mémorandum. Il faut préciser que cette transition politique ne devra pas dépasser 24 mois et sera une période privilégiée au cours de laquelle des réformes constitutionnelles, institutionnelles et électorales doivent être nécessairement opérées avant l’organisation des prochaines élections locales, législatives et présidentielles.

Notons que plusieurs propositions en vue de la résolution de la crise politique togolaise sont mises en relief dans ce document d’où pourra s’inspirer la Commission de la CEDEAO dans le processus de rédaction de sa feuille de route.

Réagissez  sur : http://www.africatopforum.fr

Commentaire d'article

Umalis